Engagement en Belgique

Safe Place for Refugees

SupportRefugees

Loin de toute considération politique, religieuse ou économique, de nombreux citoyens ont pris le parti de l’Humain, de la solidarité et de la compassion.

Depuis plus de 2 ans maintenant des milliers de citoyens se mobilisent pour héberger, nourrir, réconforter, …

Organisés autour de la « plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés », ils aident les « transmigrants », qui n’ont accès à aucune structure officielle, à (sur)vivre dans la dignité.

Nous ne pouvions évidemment pas rester insensibles face à cette crise se déroulant sous nos yeux. C’est pourquoi, dès octobre 2017, nous avons sollicité le mouvement adventiste à l’échelon belge (Fédération belgo-luxembourgeoise) ainsi qu’au niveau européen (Division inter-Européenne) en vue de répondre aux besoins de l’urgence.

C’est comme cela que le projet « Safe Place for Refugees » est né.

Ce projet a également pu voir le jour grâce à un formidable partenariat avec l’association « L’Arche de Bierges » (foyers accueillant des adultes porteurs de handicap mental léger à modéré).

Grâce à leurs minibus, nos fonds et une petite armée de volontaires, nous avons démarré l’action fin de l’automne 2017 jusqu’à la fin du printemps 2018.

Témoignages


L’opération "Safe Place for Refugees" en chiffres :

  • 3 minibus
  • 4 gentilles coordinatrices
  • 88 chauffeurs bénévoles
  • 137 trajets effectués
  • 185 familles rencontrées
  • 995 réfugiés mis à l’abri
  • Environ 16.000 km parcourus

L’idée ? Conduire chez des hébergeurs isolés ou sans moyen de déplacement les « transmigrants » du parc Maximilien.

Comment ? Sur les réseaux sociaux :

Les vendredis, samedis et dimanches (jours d’affluence au parc), nos 4 coordinatrices contactent les hébergeurs en recherche de chauffeurs.

Elles compilent et optimisent les tournées des 2 ou 3 minibus et envoient les feuilles de route aux chauffeurs.

Quand ? 3 x par semaine, lorsque le parc était le plus rempli :

20h00, EN VOITURE ! Direction le parc Maximilien pour rencontrer les coordinateurs de la plateforme Hébergement Citoyen. Le temps de remplir les minibus et nos chauffeurs partent vers les hébergeurs. Un petit sourire, une bouteille d’eau, souvent le chauffage à fond, parfois de la musique et des rires, les km défilent, les hébergeurs nous ouvrent les bras, contents de voir arriver leurs «amigrants» sains et saufs. Chaque soir de tournée, nos minibus affichent 250 km de plus au compteur et nos chauffeurs rentrent chez eux fatigués de cette longue tournée, mais convaincus que, grâce à eux, cette nuit, quelques petits gars et filles dormiront à l’abri.

Cette action se situe dans un contexte d’urgence qui n’a en rien résolu la situation de ces femmes et de ces hommes; nous en sommes bien conscients. Et pourtant, à travers les dizaines de volontaires, les centaines de familles d’accueil, et les milliers de kilomètres parcourus, c’est avant tout un formidable témoignage, un geste d’humanité et de bienveillance à l’égard de personnes abandonnées.

Une façon de leur dire :

vous n’êtes pas seuls sur votre route...

Le mouvement Adventiste s’implique

LogoAdventiste The Global Youth Day 2019 (GYD)

GYD est un sabbat (1 sur les 52 dans l’année) au cours duquel la jeunesse adventiste est invitée à « ÊTRE LE SERMON » au lieu d’entendre un nouveau sermon comme chaque semaine.

Huit millions de jeunes adventistes sont mobilisés dans les rues des villes et des villages tout autour du monde pour être un message vivant grâce à des actions délibérées de service. L’intention ultime de GYD n’est pas de créer une journée annuelle d’activités à l’extérieure de l’église ; notre réel rêve est de faire du service à autrui un style de vie permanent. Les responsables sont invités à privilégier des projets pouvant se prolonger tout au long de l’année.

Cette année, en partenariat avec ADRA Belgique, les jeunes ont pu réaliser une action de service à la Porte d’Ulysse, centre citoyen d’accueil des réfugiés www.bxlrefugees.be



La porte d’Ulysse : passer une nuit en sécurité

Le centre d’hébergement se déploie sur quatre étages et peut accueillir jusqu’à 80 personnes. Le bâtiment, où se trouvaient des bureaux auparavant, a été mis à disposition par la Ville de Bruxelles tandis que le CPAS bruxellois contribue à la logistique. Des repas sont également servis le soir et le matin aux migrants, qui peuvent résider dans le centre de 20h à 10h environ.

Cette belle fourmilière fonctionne évidemment grâce à l’implication de nombreux bénévoles... Les membres de l’Eglise Adventiste, ont décidés de soutenir cette action.

Porte Ulysse

Tous les premiers et derniers samedis du mois, nos membres se retroussent les manches pour faire marcher cette machine solidaire : Cuisiner, faire les lits, accueillir et aiguiller les réfugiés, la tâche est ardue mais tellement précieuse.

Envie de nous rejoindre ?